Le premier amour, c’est n’importe quoi.

Presque toutes les nanas de la génération 90′ ont baigné dans la même enfance entourée de princesses Disney, de rêves de Prince Charmant, et de contes de fées. On s’est toutes extasiées devant Blanche-Neige ou la Belle au Bois Dormant qui se réveillent par le baiser de leur Prince, qui deviendra l’Amour de leur vie, et ils vécurent heureux et eurent de nombreux enfants.

On s’est donc toutes imaginées que notre Premier Amour sera le bon, le premier et le dernier qu’on connaitra, celui avec qui on irait à l’autel en robe blanche et avec qui on vieillira entourée de pleins de petits enfants avec une histoire d’amour parfaite à raconter, et même pourquoi pas ce Premier Amour nous sauverait d’une situation misérable de solitude pour nous épanouir, comme un sauveur.

Arrêtez de rêver les filles, c’est très rare, que le Premier Amour soit le bon. Il y a des personnes à qui ça arrive, et j’en connais. Côté chiffres, une étude Britannique aurait démontré que l’âge moyen de la rencontre de sa moitié serait de 27 ans! Evidemment, c’est une moyenne, donc ça peut être plus tôt, ou plus tard. Seulement une femme sur trois aurait rencontré le père de ses enfants dès leur premier amour.

Evidemment, j’écris par rapport à mon expérience personnelle et mon ressenti, tout ce que j’écris n’est pas universel ni valable pour tout le monde. Je parle également du cas ou le premier amour est une histoire qui commence quand on est jeune, dans mon cas 16 ans. On a chacun un ressenti différent, et moi c’est ça parce que je l’ai vécu comme ça. Si tu as une opinion contraire, je la respecte à condition que tu l’exprimes poliment dans les commentaires 🙂

C’est quoi le Premier Amour?

C’est la première relation qu’on pense sérieuse. Les premiers câlins. Celui qu’on pense être « le bon », celui avec qui on a les premiers semblants de projets d’avenir.

Qui dit « Premier Amour » dit Premières Erreurs…

Le Premier, c’est aussi celui avec qui on a fait le plus d’erreurs. Celui avec qui on a une jalousie de tigre parce qu’on a pas confiance en lui, ou les autres, ou soi. On en devient étouffante à le harceler de messages à longueur de journée, à vouloir le voir tout le temps sans penser qu’il peut avoir besoin d’un peu de temps pour lui/elle. Clairement on est accro comme à une drogue, et parfois c’est vraiment pas beau à voir. Vu qu’on est conditionnées à des amours parfaits par tout notre environnement, on attend énormément de cette personne et on met tous nos espoirs dessus, parce que les râteaux et les ruptures, ça n’arrive qu’aux autres et que notre histoire est plus importante que les autres. Il n’y a plus que lui/elle qui existe, et on peut même arriver à s’isoler de ses amis.

Je pense que ce Premier Amour, c’est un Brouillon.

C’est dur dit comme ça, mais je pense vraiment que le premier amour est un brouillon. Lors de notre première histoire de couple, on en apprend énormément sur nous-mêmes: on est jalouse, étouffante, on se découvre un égo surdimensionné (même si on ne veut pas se l’avouer), et on se dévoile une face inconnue de nous-mêmes.
Quand la relation est longue, on a aucune autre référence que celui qu’on connaît. Comment c’est chez les autres? Comment sont les autres? On ne sait pas. On est dans notre bulle, on n’a connu aucune autre histoire avec personne d’autre. Est-ce qu’on peut vraiment être épanoui en n’ayant jamais rien connu d’autre? On peut se retrouver à accepter des comportements anormaux en pensant que c’est normal, comme une moitié qui nous parle mal ou est violente, ou carrément voit quelqu’un d’autre. Ca créé un manque d’expérience qui fait qu’on ne peut pas connaître une personne de la même manière que si on a un passé avec quelqu’un d’autre.
Ce premier amour nous apprend aussi à digérer notre premier chagrin d’amour. On se découvre au fond du seau à ramasser à la petite cuillère, ça nous fait mal à nous et aussi à notre entourage proche, mais ça on ne s’en rend pas compte tout de suite.

Jamais un échec, toujours une leçon.

Je pense que le Premier Amour, c’est une grande leçon. Il nous apprend à nous connaître, à faire connaissance avec l’autre, et surtout on tire des leçons des erreurs qu’on a pu faire avec ce premier. C’est grâce au Premier qu’on pourra être prêt pour une vraie relation sérieuse en ne reproduisant pas les mêmes erreurs, en se remettant en question et pourquoi pas en mettant son égo de côté. Et quand on parle de Premier Amour, cela veut dire que c’est le premier de toute la série d’histoires qu’on rencontre dans notre vie!

C’est tellement vrai ce qu’elle chante!

Pour ma part …

Pourquoi est-ce que je pense tout ça de cette façon?
Parce que j’ai été une grande rêveuse qui a rencontré son premier mec à 16 ans, qui a eu des rêves plein la gueule. J’ai tout vu se casser la figure quand j’ai compris qui était vraiment le personnage et que je me suis sentie bloquée à ne plus savoir pourquoi j’étais là, qui j’étais et ce que je voulais pour mon avenir. J’ai été complètementpaumée, j’ai fait toutes les erreurs dont j’ai parlé plus haut, et maintenant je vais mille fois mieux qu’il y a quelques années ou tout semblait tout beau et tout rose. Avec du recul, je me dis qu’en fait tout n’était que de la poudre aux yeux, et j’ai réussi à partir la tête haute et à refaire ma vie avec un Chéri Parfait.
Je ne reproduis plus les mêmes erreurs, je prends vraiment le Premier pour un brouillon parce que si mon chéri actuel avait été mon premier, mon manque de maturité aurait tout foutu en l’air. J’aurais été jalouse, je serais allée voir ailleurs parce que je suis une curieuse, j’aurais été beaucoup trop pot de colle… Le beau tableau quoi.
Maintenant tout va bien: je vis avec mon Chérique j’ai rencontré il y a trois ans, nous sommes pacsés et fiancés, et on avance, alors que quatre ans en arrière, si on m’avait dit la vie que j’ai aujourd’hui, je n’y aurais jamais cru! Je parle justement de cette vie d’avant juste ici.

Remercions nos ex, c’est grâce à eux que nous sommes ce que nous sommes aujourd’hui!

19756761_10155552906392996_2012608366115511538_n

7 réflexions sur “Le premier amour, c’est n’importe quoi.

  1. C’est tellement vrai 🙂
    Quand je pense à comment j’étais avec mon premier amour je me dis que je faisais vraiment peur à voir. Je me dis aussi que ma meilleure amie m’aimait vraiment vraiment. Je parlais de lui H24, le suivait du regard, détestait tout ce qui était humain et s’approchait de lui. Ca m’a rendue malade et j’ai mis des années à m’en remettre…
    Je pense qu’aujourd’hui ça m’a rendue plus forte et m’a appris beaucoup 🙂

    Aimé par 2 personnes

    1. J’ai eu cette réflexion récemment quand une amie a rencontré son premier mec et son premier coup de blues. Elle m’à dit des mots forts qui m’ont touché comme « l’amour c’est nul » ou genre « je ne veux plus être amoureuse ». C’est dommage prendre les choses comme ça parce qu’on évolue et que je pense qu’elle changera forcément d’avis. Ça m’a rendue super triste sur le coup! Et ça m’a fait repenser à mon « CV » d’amoureuse 😬

      Aimé par 1 personne

  2. Je fais partie de ces personnes.
    Flo est mon véritable premier amour, celui avec qui je me suis directement projetée pour vivre avec et fonder une famille (ça ne m’était jamais arrivé avant même si j’ai eu de longues relations), celui avec qui j’envisage de me marier (encore faudrait-il qu’il me demande ma main), celui avec qui j’ai envisagé avoir un bébé (j’avais même prévu de le faire seule un jour lol).
    Ceci dit mes anciennes relations m’ont fait comprendre des choses, et je ne regrette rien. Mais Flo est le premier dont je suis vraiment profondément amoureuse.

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est pour ça que j’ai parlé de certaines personnes qui font exception et que je n’ai pas trop voulu généraliser 🙂 Vous êtes top tous les deux! D’ailleurs il me tarde de vous revoir 😉
      Après c’est vrai que quand je regarde en arrière, je considère la première relation longue comme le premier amour, même si quand je compare comment j’aimais mes ex et comment j’aime yann maintenant ça n’a rien à voir, c’est le jour et la nuit!

      Aimé par 1 personne

  3. Je suis d’accord avec toi la chanson correspond tout à fait à ça ! Je n’ai eu qu’un copain avec qui je suis restée presque 2 ans à mes presque 18 ans, j’y croyais moi aussi et quand ça se termine ça se termine quoi… Mais j’y crois quand même qu’un jour moi aussi je rencontrerai l’amour 🙂
    Merci de t’être abonnée à mon blog ! 😉 ❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s