Le pervers narcissique, plus fréquent qu’on ne le pense.

Définition du PN

Le terme « Pervers Narcissique » a été employé la première fois en 1986 par le psychanalyste Paul-Claude Racamier. Le PN (oui, je vais abréger parce que cet article va être long – vas te chercher un thé – et que je risque d’employer ce terme très souvent, puisque c’est le sujet même de l’article) est une personne atteinte d’une psycho-pathologie reposant sur la manipulation mentale de l’autre. Le « malade » fera tout pour exercer une emprise sur les autres, avec ou sans but précis. Cette pathologie comprend deux troubles: la perversion (détourner les choses pour un autre but, pas nécessairement de la perversion sexuelle), et le narcissisme (un égo surdimensionné).

Chiffres

  • Les PN représentent 3% de la population mondiale.
  • Ils détruisent 90% de leur entourage.
  • Environ 1 couple sur 8 a déjà été dans une situation de domination/soumission par un pervers narcissique.

Comment le reconnaître, ses stratégies, ces signes qui alertent.

Voici les caractéristiques comportementales du PN. On va faire un jeu: si tu te reconnais sur dix des affirmations que je te donne, fuis ou agis.

Evidemment, ces caractéristiques, on peut les trouver chez tout le monde, beaucoup ont déjà eu recours à ces « techniques » pour arriver à ses fins. Il faut différencier la personne qui va manipuler une fois de temps en temps de la personne qui fait ça maladivement et automatiquement pour la faire à l’envers pour tout le monde.

  1. Te rend coupable en inversant les rôles, il se défausse de ses torts.
  2. Ne dit pas les choses clairement (te laisse interpréter les choses comme tu le peux), nie les évidences, entretien l’ambiguïté.
    • « T’as mal compris, j’ai pas dit les choses dans ce sens-là… »
    • « Ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dit! »
  3. À chaque personne ou situation un comportement différent. Il s’adapte en permanence à ses interlocuteurs. Sentiments, opinions… Tout s’adapte, tu ne sais plus vraiment le reconnaître. Il est difficile à cerner.
  4. Il a toujours des raisons très logiques à tout: tu peux te retrouver à accepter des choses que tu refuserais en temps normal. Très persuasif.
  5. Tu dois être parfaite: il t’interdit insidieusement de changer d’avis, et tu dois répondre du tac au tac à toutes ses demandes.
  6. Il te critique et te dévalorise en permanence, au début sous prétexte d’humour, il te juge, doute de tes qualités et tes compétences, ta personnalité. Tu deviens banale, sans personnalité ni particularité.
  7. Fait passer ses messages par les autres. Il ne veut pas se dévaloriser en t’attaquant, donc il utilisera les autres pour qu’ils te disent eux même ce que le PN pense de toi, ou ce qu’il a à te reprocher. Comme ça tu ne peux pas lui en vouloir de t’avoir dit du mal, seulement aux intermédiaires. Ca emmene au point suivant:
  8. Divise pour mieux régner: il met le bazar dans toutes tes relations en cultivant les rumeurs et la suspicion. Il te fait tourner le dos à tout ton entourage pour te garder rien que pour lui, sans que tu te doutes réellement que ça vient de lui.
  9. Il fait sa victime: il se place en victime pour être considéré, car le PN a besoin que toute l’attention soit centré sur lui et surtout, en passant pour victime, on ne peut pas le soupçonner d’être un grand taré et de faire du mal à quelqu’un.
  10. Il répondra toujours oui à tout ce qu’on lui demandera, avant de décliner très discrètement, avec une raison qui passera pour valable (voir point 4).
  11. Utilise les valeurs morales des autres. Sois proche de tes amis et encore plus de tes ennemis: il fera tout comme les gens qu’il veut mépriser pour leur faire encore plus de mal et être apprécié en même temps.
  12. Menaces cachées ou chantage ouvert. Il utilisera tous les moyens à sa disposition pour te faire plier, sans aucune exception.
  13. Il esquive les sujets qui fâchent en changeant systématiquement de sujet, ou alors il s’éclipse discrètement.
  14. Il compte sur l’ignorance des autres pour faire croire à sa supériorité et assouvir son besoin de supériorité et d’admiration. Il se tournera souvent vers des personnes en détresse, qui sont des proies plus faciles.
  15. La vérité? C’est pour les faibles. Il n’hésite pas à mentir, même pour des trucs sans importance. Il peut s’inventer une vie et le prendra très très mal si il est démasqué. Ses mensonges sont très difficiles à déceler car il y croit, et y ajoute une part de vrai pour rendre ses mensonges les plus crédibles possible.
  16. Dit le faux pour connaître le vrai, dans tous les domaines de sa vie. De cette manière, il sait si il peut faire confiance à son interlocuteur ou sa victime, et si son emprise est susceptible de fonctionner.
  17. Un égo démesuré.
  18. Une jalousie maladive. Pas forcément en terme amoureux, mais en terme d’envie des autres.
  19. Obsédé par l’image sociale: l’apparence et les on-dit sont très très importants pour lui. Sa réputation est à protéger.
  20. S’énerve rarement, bizarrement. Ses cas d’énervement sont souvent orchestrés pour faire aller sa victime à son but.
  21. Ne tient pas compte des autres: c’est lui le seul qui compte.
  22. Paroles opposées à ses attitudes.
  23. On parle de lui: il est l’objet des conversations de tous. C’est une grosse source de satisfaction pour ce narcissique.
  24. Devient soudainement attentionné quand il a quelque chose à demander qui va dans son intérêt à lui. Il achète les gens.
  25. Provoque un sentiment de non-liberté, une dépendance affective. Sans lui tu n’es plus rien. Il le dit mais finit par te le faire penser. Tu veux partir mais tu ne peux pas, tu es sous son emprise. Tu as peur de partir.
  26. Atteint ses objectifs aux dépens des autres. Réussir est le plus important. Les autres, il s’en fout. Voir point 21.
  27. Il te fait perdre tes repères, il te retourne la tête, te lave le cerveau. Tu deviens sa pâte à modeler, il te façonne à son image et est content de sa création, comme toi devant les Sims.
  28. Vampirise ton énergie: tu es tellement rabaissée et humiliée que tu n’as plus la force de rien. Sa présence te fatigue et te transforme en légume.
  29. Froideur émotionnelle: il aura des attitudes aimantes, mais ne dira jamais qu’il t’aime. Il n’a aucune empathie. Et si tu lui dis, il te prouvera le contraire en étant attentionné. Tu sais, ces efforts que tu demandes et qui ne durent que 3 jours quand tu es en manque d’attention? Voilà.
  30. Il te fait du mal: tu souffres psychologiquement, tu ne sais pas quoi faire. Ta santé décline, ton appétit aussi, et la dépression arrive. Il a gagné.

Le PN dans le couple

Des images valent mieux que des mots. Ces vidéos montrent très très très bien ce qu’est un PN et son comportement. Si tu lâches une larme devant ces vidéos, c’est sûrement que tu te rends compte que tu as déjà connu tout ça, de près ou de loin. C’est pas que j’ai envie de faire ma feignasse en mettant simplement une vidéo au lieu d’expliquer comment est le PN dans un couple, mais c’est surtout que cette vidéo est beaucoup plus parlante que ce que je vais dire, et que je vais parler de mon expérience plus bas.

La seule chose que je peux ajouter, c’est que la violence, ce n’est pas que des coups, ça peut aussi être des paroles et des comportements qui détruisent une personne.

Mon expérience

J’ai plusieurs fois rencontré ce genre de personne qui te met dans une relation malsaine et dont il n’y a qu’une seule façon d’en sortir sans y laisser trop de plumes: ne plus être indispensable au PN, qu’il ait trouvé une nouvelle victime ou un nouveau faire-valoir.

  • Un ex. Son score? 19/30.
  • Une personne que je pensais être une amie, alors que je n’étais qu’un faire valoir, une bonne poire. 16/30.
  • Une formatrice qui s’est trop immiscée dans ma vie privée. Je ne m’en suis rendue compte que trop tard. 14/30.
  • Plusieurs anciennes patronnes … Et oui, il faut manipuler les employés pour les mener à ton succès.
    • I., 11/30.
    • S., 15/30.
    • M., 19/30.

Je ne fais pas cette partie de l’article pour balancer publiquement ces personnes ou pour faire ma victime. D’abord ça leur ferait quelque part plaisir que l’on parle d’elles, et aussi parce qu’on pourrait me dire que je fais de la diffamation, donc j’ai choisi de ne pas afficher leur identité ainsi que leurs troubles. Mais les personnes qui me connaissent personnellement sauront toutes de qui je veux parler, ou pas forcément, et je m’en fiche quelque part. Mon but n’est pas de balancer, mais de montrer que des PN, il y en a absolument partout et dans tous les domaines: le domaine amoureux, amical et professionnel. Personne n’est à l’abri de ce genre de prédateur. Ça peut être des hommes ou des femmes, de tout âge. Ces personnes, je les ai blacklistées de ma vie dans tous les sens du terme et je les considère comme mortes, inexistantes, même s’il peut encore m’arriver de penser à ce que j’ai pu subir avec elles. Quelque part, c’est grâce à ces « expériences » que je suis celle que je suis.

Choses à ne pas faire – attitude à adopter

Pour ne pas te faire manger et surtout déjouer leur jeu et les faire tomber de haut, il y a des choses possibles.

  1. Prends du recul. Prends du temps pour réfléchir à la situation, fais le test tranquillement chez toi en listant tout. Les listes, c’est la vie. Garde ton esprit au clair et libère toi de cette emprise. Fais la morte, reste calme, ne rentre pas dans son jeu. Plus tu lui accorderas de l’attention, plus tu seras sous son emprise. C’est dur de prendre du recul car on accepte jamais la situation.
  2. Retourne lui son arme à son visage: pose les questions qu’il faut pour le déjouer et qu’il n’ait plus rien à justifier. Mets le dans un trou (avec une pelle dans une fôret sombre), dans une situation d’hésitation. Il déteste ça et sera comme nu, désarmé. Il pourra même avoir peur de toi! (testé et approuvé).
  3. Apprends à dire non. C’est pas facile, ça va le rendre complètement fou. En disant non, tu refuses son emprise, tu t’en protèges, et tu lui fais se rendre compte qu’il n’est qu’une pauvre merde de ne pas pouvoir s’en prendre à toi. Si tu dis non en rigolant, c’est encore mieux. Son truc, c’est de se sentir supérieur en te rabaissant. Affirme toi, échange les rôles. (Résiste, prouve que tu existes) (pardon) (j’étais obligée) (je t’aime quand même) (j’ai eu cette putain de chanson pendant toute la rédaction de cet article: +/- quatre jours. Compatis merde.) (Love)
  4. Garde ton sang froid, contiens tes nerfs. Ne craque pas tant qu’il est là, reste maître de tes émotions. Plus facile à dire qu’à faire. Personnellement, moi je suis du genre à pleurer pour un oui ou pour un non. La dernière PN que j’ai envoyé bouler, j’ai réussi à ne pas pleurer et à l’envoyer chier en riant. Maintenant elle a peur de moi et redoute la première crasse que je pourrais lui faire et est fière de dire que je suis dangereuse et que je lui fais peur: encore le processus de victimisation. Sauf que je m’en fous de sa gueule, je suis passée à autre chose.

Il y a un livre en particulier qui m’a aidé à faire face à ce genre d’individus, pour leur retourner leur problème mental contre eux-mêmes: Manipuler, Pourquoi et Comment de Bastien Bricout. Quand on achète ou lit ce genre de livres, on passe vite pour une pauvre tâche qui va manipuler tout le monde pour mettre le monde à ses pieds. C’est faux, ce livre t’aide à déceler les comportements et à t’en protéger. Et si tu es joueuse, à les utiliser contre eux. Ce livre est devenu comme ma bible, et dès que j’ai un doute je vais le feuilleter de nouveau.

41erkpsjzil

Et toi, tu as déjà rencontré ce genre de personnes? As-tu des conseils à donner?
Lançons le hashtag #BalanceTonPN sur Twitter 😉


Sources: PerversNarcissique.com, Wikipédia, Marre des Manipulateurs.
Oui, je me suis fortement inspirée de ces liens pour dresser mon article: je ne suis pas psy, je cherchais le portrait type du PN. J’ai pris les informations dont j’avais besoin pour les remanier à ma sauce, et les faire coller à mon expérience personnelle pour les rendre plus parlantes et plus vérifiables, véridiques.
Et oui, on est tellement dans un monde de merde qu’il faut se justifier pour tout et n’importe quoi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s