Vis ma vie de baby-sitter…

Depuis quelques semaines maintenant, je fais quelques heures de baby-sitting en périscolaire, histoire de me faire quelques heures de travail hors de la coiffure, et d’avoir un emploi du temps plutôt libre pour mes démarches concernant mon projet professionnel.

Je garde donc cinq enfants au total. Deux enfants dans la première famille, trois dans la seconde, à raison de trois jours par semaine le soir en sortie d’école. Et ce n’est pas aussi facile que ce que je pensais…

Avec la première famille, tout se passe vraiment très bien. C’est un plaisir de travailler avec eux, leurs enfants sont adorables et plutôt faciles à gérer. Bien élevés, polis, joueurs… Je ne pouvais pas rêver mieux pour une première expérience. Même les parents sont sympas, nous avons un bon feeling.

En deux semaines de garde avec eux, j’ai déjà deux dossiers marrants de « situations galères » mais toujours rigolotes.

  • La semaine dernière, je n’ai pas réussi à ouvrir la porte de leur maison. Il faisait nuit noire, j’avais les deux enfants avec moi devant la maison, il faisait froid, les parents allaient arriver d’ici une vingtaine de minutes.
    Malgré tous mes efforts, leur foutue porte d’entrée ne voulait pas céder. La lumière automatique faisait que s’éteindre, donc j’ai fait danser les enfants sous la lumière genre la macarena le temps que j’arrive à ouvrir cette porte et que eux puissent maintenir la lumière allumée (et pour qu’ils se réchauffent aussi parce qu’il faisait vraiment froid).
    Sauf que la mère est arrivée à ce moment là, et s’est bien marrée en voyant les enfants gesticuler sous la lumière et moi qui galérais à ouvrir cette putain de porte.
    Elle a ouvert la porte presque du premier coup. Je me suis sentie con. Les deux enfants étaient en train de bien se marrer en même temps.
  • Juste hier, j’ai réussi du premier coup à ouvrir cette porte. Les enfants étaient trop fiers de moi, j’ai été applaudie et tout.
    Sauf que les parents avaient oublié de désactiver l’alarme et ça a gueulé dans tout le quartier.
    Parents injoignables au téléphone.
    Enfants qui se sont mis dans la tête que la police allait arriver et tout.
    Du coup, les enfants avaient peur et voulaient se réfugier dans ma voiture. « Ok on va attendre que ça s’éteigne avec le chauffage dans la voiture. ». L’alarme s’est arrêtée, donc j’ai voulu rentrer de nouveau dans la maison. Ça a gueulé encore plus fort, détecteur de mouvement oblige. Génial.
    La mère a fini par désactiver l’alarme à distance, génial. J’ai pu faire rentrer les enfants et on a pu jouer un peu avant le retour des parents donc nickel. La mère se confondait d’excuses, mais nous trois on avait bien rigolé donc pas de soucis.

La seconde famille, ce n’est pas la même chose. J’ai vraiment du mal, et aujourd’hui ils m’ont fait un coup que je n’ai pas apprécié du tout, et que j’ai très vite rapporté à l’agence.

Qu’ils veuillent que je garde leurs enfants un jour en plus dans la semaine, ça ne me dérange pas dans la mesure ou je suis prévenue deux semaines avant, et ça me fait des heures en plus.

Mais la phrase qu’elle m’a dite au téléphone aujourd’hui, même si c’était second degré, elle est très mal passée: « vous ne pouvez pas être là la semaine prochaine? [j’ai un stage] Ah j’espère que vous n’allez pas trouver de travail tout de suite, j’ai besoin de vous moi! ». J’ai une insulte pour toi pas belle du tout dans ma tête, mais je vais m’abstenir.

Mais qu’on me demande en plus de tout ça de garder le môme d’une voisine en plus pour faire le taxi pour les emmener à leurs activités, alors que je serai obligée de mettre un enfant de 9 ans à l’avant en siège passager, sans avoir assez de réhausseurs, et surtout que je découvre que la garde de ce gamin n’est pas déclarée, désolée il ne faut pas me prendre pour une pigeonne. Au premier contact avec cette maman le mois dernier, elle m’avait même demandé si je pouvais en garder six d’un coup !! Tout ça parce que je devais aussi garder les trois enfants de sa voisine, et qu’elle voulait absolument que ça soit moi tellement elle galérait à trouver quelqu’un (et maintenant je comprends pourquoi… même la nounou du lundi a démissionné de chez eux) donc je n’avais qu’à gérer les six normal pour arranger tout le monde. NORMAL. J’ai direct refusé.

Apparemment l’agence, ils sont très sérieux, ils vont parler avec la famille et me recontacter. J’appréhende d’aller voir cette famille demain. J’appréhende notre rapport, le fait qu’ils considèrent que je leur ai mis un couteau dans le dos en dénonçant une pratique illégale mais qui aurait pu les arranger, ou que les gamins me fassent la misère.

Parce que oui, ces trois enfants là, ils sont très difficiles et j’ai beaucoup de mal. Je dois passer mon temps à jouer la méchante flic parce qu’ils ne font que gueuler, n’écoutent rien, sont insultants envers moi, et surtout se mettent en danger.

Les ramener de l’école à pied comme imposé par les parents est inconscient vu le tempérament de ces enfants à ne pas avoir conscience du danger. Ils refusent que je les tienne par la main sur le trottoir, donc ok reste côté mur et à côté de moi. Mais non, ils courent sur le passage à niveau, m’envoient bouler, ne m’écoutent pas. C’est dangereux, et si ils ne m’écoutent pas et qu’il y a un accident, le problème viendra de moi. Et je ne veux pas être en galère pour eux.

C’était mon coup de gueule du jour ! Oui j’ai besoin de travailler parce que bloguer, c’est pas ça qui paye les factures. Mais je ne suis pas une pigeonne.

Aujourd’hui a quand même été une journée cool dans le sens ou mon stage est validé, et que la semaine prochaine, je vais pouvoir enfin découvrir un nouveau métier.

17 réflexions sur “Vis ma vie de baby-sitter…

  1. Excellent les coups avec la première famille, les enfants ont l’air géniaux !
    Par contre la deuxième ma pauvre tu es vraiment mal tombée ^^ »
    Honnêtement je pense que tu n’as pas mal fais d’en parler à l’agence, elle a l’air de bien prendre les gens pour des imbéciles la mère puis vu les comportements des gosses tu as bien raison, s’il arrive quelque chose il faut que tu te couvres un max pour prouver que tu as voulu le signaler !

    J'aime

    1. Coucou Jessy !
      Je viens de finir avec la deuxième famille. Ça a filé droit, quand je les ai récupérés tout les trois j’ai fait ma l’échange genre « j’ai une migraine de dingue, donc si il y en a un seul de vous trois qui fait une bêtise, tous les trois vous allez en prendre plein les oreilles » 😂
      Pendant une heure a peu près ça a été, et ils ont voulu tester. Donc ça a pas loupé, ils ont vu à quoi ça ressemble moi qui pousse une gueulante.
      Maintenant gros respect 😂😂

      Aimé par 1 personne

    2. Mais sinon la première famille ils sont top !
      Après je reviens à la deuxième la, les relous. Je leur ai redemandé pour le quatrième gosse. « Oui oui il est sur le contraaaaaat ». D’accord. Si vendredi prochain il n’y est pas sur le contrat, je les previens qu’ils se débrouilleront sans moi pour le quatrième.

      Aimé par 1 personne

  2. Tes petites péripéties avec la première famille m’ont fait rire ! J’ai connu moi aussi la difficulté à ouvrir la porte, parfois c’est la galère. Pour ma part, la maman avait reconnu elle-même que la porte était parfois compliqué à ouvrir ahah !
    Pour la deuxième famille, je pense que tu as bien fait de signaler la situation à l’agence. Certains enfants peuvent être terribles. J’espère pour toi qu’ils se calmeront avec le temps.

    J'aime

    1. A chaque fois il y a un pépin 😂 Et je vais les garder une soirée de plus à partir de janvier.
      J’ai donné ma démission avec la seconde famille. Vendredi à été la soirée de trop. Je dois continuer avec eux jusqu’aux vacances de noël mais j’ai vraiment pas envie. L’agence essaye de me trouver rapidement un remplacement pour me libérer plus tôt!

      J'aime

    1. Je pense que j’en ai assez bavé cette année pour mon bien être au travail. Si tu suis le blog tu verras que chaque expérience de cette année est devenu un échec qui a bien esquinté ma santé.
      Sinon j’ai qu’à me mettre en arrêt maladie mais c’est un peu flag et pas très sympa pour eux. Je ne les aime pas spécialement mais ça reste des enfants qui resteront devant le portail de l’école dans la rue si je n’y vais pas.

      J'aime

  3. Très sympa ce genre d’article ,j’ai l’impression de me voir dans cet article je faisais également du babysitting quand j’etait en apprentissage coiffure pour deux familles c’est drôle et pleins de petites anecdotes amusantes et un moins drôle mais que de bon souvenirs .

    J'aime

  4. J’avoue que la deuxième famille a pas l’air tip top et le pire c’est qu’ils vont pas réaliser que c’est eux qui ont un problème et que leurs enfants sont mal élevés. Courage quand même faut prendre sur soi et penser à l’argent car comme tu dis faut payer ses factures ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou !
      Ils m’ont encore fait un coup génial hier ces enfoirés! Ils me prennent vraiment pour une conne. En gros j’ai appris à 18h hier soir que aujourd’hui je ne les garderai pas, parce qu’ils ont prévu quelque chose et puis voilà.
      Sauf que à côté je suis aussi coiffeuse à domicile et que si ils m’avaient avertis plus tôt, j’aurais pu mettre des rdv à la place!
      « Vous avez qu’à venir pour remplacer 45 minutes de garderie alors »
      Sérieux. Faut pas s’étonner que les gosses soient aussi cons avec les parents qu’ils ont.

      Aimé par 1 personne

      1. J’ai appelé tout de suite l’agence en partant de chez eux, et ils doivent quand même me payer les heures dues, donc les nanas vont les appeler ce matin.
        Ça me soule ces gens qui pensent qu’à leur gueule la.
        Du coup cet après midi j’avais rien pu prévoir. Ça sera blogging à la place 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s